Puzzles & casse-tête en bois gratuits à fabriquer, construire soi-même

Puzzles & casse-tête en bois gratuits à fabriquer, construire soi-même

Le Moha un casse-noix et noisettes à propulsion

Le Moha est un objet original et curieux fruit d'un jeune inventeur français à l'âge de quinze ans Adrien Roussel. Il a été récompensé par une médaille d'or du concours Lépine 2010 à Paris et a fait l'objet de plusieurs reportages télévisuels.

 

Il est donc protégé par un  brevet récent et donc en cours. Personne ne peut le copier pour le commercialiser sans l'accord de son inventeur.

 

moha2.pngmoha1.png

Les esprits mal tournés n'y verront qu'un symbole phallique coiffé d'un préservatif!

La surprise passée l'originalité de son fonctionnement vous amusera d'autant plus.

 

 

Il s'agit d'un objet d'une simplicité étonnante et pourtant totalement nouveau basé sur l'expérience du lance-pierre. Il fonctionne donc sur le principe de la propulsion.

 

Mais plus court que toutes explications la vidéo:

 

 

le  dossier de presse pour tout savoir sur cet objet, constitué de trois pièces le socle, le support de forme conique et la membrane.

 

Pour le fabriquer soi-même il faudra tout de même  acheter la membrane sont prix (au moment de la parution de l'article) 1€ pour 1 membrane est très raisonnable et 7€ pour 10 membranes les frais d'emballage sont de 2€ l'envoi en France métropolitaine est gratuit.

Elle est prévue et testée pour durer 3000 à 5000 manipulations. C'est son seul point faible car mal utilisée elle peut se déchirer mais elle est remplaçable pour conserver le plaisir de casser des fruits secs.

 

Il peut être nécessaire de s'y reprendre si la coque résiste (principalement pour des amandes à cause de leur forme)

 

le socle massif en bois dur et le support conique peuvent être fabriqués au tour mais demandent un peu d'expérience pour le support dont la paroi doit être creusée intérieurement. Il présente un rebord et/où une gorge pour accrocher la base de la membrane. Si votre noyer produit des fruits de taille exceptionnellement grande, il vous sera possible d'adapter les dimensions de votre support

 

Casse noisettes.png

 

La succession des opérations de tournage:

 

Deux possibilités se simplifier la séquence ou économiser le bois:
1) Tourner le casse-noisettes et la coupelle dans le même carrelet, dimensions 100 x 100 x 185mm. Coupez à 120 mm.
2) Tourner le casse-noisettes et la coupelle dans deux pièces de bois distinctes. Un carrelet de 80 x 80 x 120 mm et un carrelet de 100 x 100 x 60 mm


L’essence de bois idéale est le noyer (pour les noix).
Tournage du casse-noisettes
- Prenez le carrelet de 80 x 80 x 120 mm entre pointes et cylindrer à 74mm, faire une prise de mandrin à 60 mm en compression (dépend du mandrin utilisé).
- Prenez la pièce cylindrée dans le mandrin et percez avec une mèche type « Forstner » de 42 mm sur 100 mm.
- Usinez l’intérieur du cône à l’anneau ou au « Termit » sur 84 mm. Poncez à l’abrasif du 120 au 400.
- A 84 mm du bord du cône, faite une saignée au couteau de 2 mm de large et de diamètre 48 mm.
- A 86 mm du bord du cône, faite une saignée au bédane de 10 mm de large et de 57 mm de diamètre.
- Usinez l’extérieur du cône à la gouge à profiler, en respectant une épaisseur de 2 mm du bord du cône jusqu’au bord de la saignée de 2 mm.
- Poncez l’extérieur du cône et les saignées à l’abrasif du 120 au 400.
- Agrandissez le diamètre intérieur du sommet du cône à 44 mm à l’anneau ou au bédane.
- Traitez la finition de l’extérieur du cône avec un produit alimentaire (lustrage au feutre, carnauba, vernis Food Safe, etc). L’intérieur du cône doit rester brut de ponçage.
- Coupez avec le couteau à 90 mm depuis le bord du cône, poncez l’intérieur du haut du cône à l’abrasif du 120 au 400.
- Mettez en place la membrane en latex pour que le bourrelet s’engage dans la saignée de 2 mm et recouvre l’épaulement de 57 mm.
Tournage de la coupelle
- Cylindrez entre pointes la pièce de bois de 100 x 100 x 60 mm à 90 mm.
- Montez la pièce dans un plateau de reprise pour usiner une prise de mandrin en extension de 60 mm.
- Prenez la pièce dans le mandrin et creuser l’intérieur de la coupelle sur 10 mm de profondeur et à 75 mm de diamètre maximum. Vérifiez l’emboitement avec le cône, avec un jeu maximum de 1 mm.
- Usinez l’extérieur de la coupelle pour une hauteur totale de 35 mm. Poncer à l’abrasif du 120 au 400. Traiter la finition avec les mêmes précautions que pour le cône. Ne pas traiter l’intérieur de la coupelle qui doit rester brut de ponçage.
- Coupez au grain d’orge.
- Reprenez la coupelle dans le plateau de reprise, usinez le fond à la gouge à profiler, poncer à l’abrasif du 120 au 400, traiter la finition.
Votre « MOHA » est terminé, allez chercher des noisettes et/ou des noix (avec des amandes c’est un peu plus difficile et vous risquez de déchirer la membrane)  et testez votre super casse-noisettes !!!

Du grand plaisir pour les adeptes du tournage sur bois. Sinon vous pouvez acheter l'ensemble avec les noix et les noisettes tout prêt.

 

 



31/01/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Loisirs créatifs pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 72 autres membres